≡ Menu

Guide d’achat

Bienvenue sur le guide d’achat de Mon-Adoucisseur-D’Eau !
L’adoucisseur d’eau est un appareil domestique encore peu connu des particuliers, pourtant il rend bien service !

L’adoucisseur d’eau permet en effet de diminuer la dureté de l’eau, en diminuant la quantité de calcaire qu’elle contient, la rendant ainsi plus douce, ou moins dure.

Cet appareil est fortement utile dans les régions où l’eau est très dure, mais l’adoucisseur d’eau est un appareil technique et complexe, dont il convient de connaître le fonctionnement et les spécificités pour faire le bon choix.

Le guide d’achat adoucisseur d’eau a ainsi pour but de vous expliquer clairement ce qu’il faut regarder lorsque l’on souhaite investir dans un adoucisseur d’eau, car c’est un appareil plutôt onéreux, il ne faut donc pas se tromper !

Des modèles les plus simples, étudiés pour une petite maison, aux modèles les plus sophistiqués réservés aux grandes habitations, vous saurez tout sur les adoucisseurs d’eau à l’issue de la lecture de notre guide d’achat.

Ainsi, pour trouver l’adoucisseur d’eau qui correspond vraiment à vos besoins, nous vous recommandons d’être particulièrement attentif aux points suivants :

  • Solidité et fiabilité : pour un achat en toute tranquillité
  • Type d’adoucisseur : pour trouver l’adoucisseur d’eau idéal pour votre maison
  • Type de vanne : volumétrique ou chronométrique, nous vous expliquons tout !
  • Modes de fonctionnement : manuel ou automatique, vous aurez tous les choix !
  • Raccordement et installation : mieux vaut s’y connaître !
  • Fonctionnalités : des options bien utiles !
  • Entretien : pour un appareil qui dure dans le temps

Solidité et fiabilité

Investir dans un appareil onéreux n’est pas chose facile, surtout lorsqu’il s’agit d’un appareil technique comme l’adoucisseur d’eau.
Nous avons bien compris cela chez Mon Adoucisseur d’Eau, et c’est pour cette raison que nous ne vous proposons que des adoucisseurs d’eau dignes de confiance, dont la marque est reconnue pour sa fiabilité, et sur lesquels vous pourrez compter sur le long terme, pour un achat vraiment réussi.

Tous les appareils testés sont de qualité, et même si malheureusement le risque zéro n’existe pas, vous pourrez contacter le service après-vente performant et ainsi faire un achat en toute sérénité.

Type d’adoucisseur

Avant de vous lancer dans l’achat d’un adoucisseur d’eau pour votre habitation, il convient de comprendre comment fonctionne un adoucisseur, quels sont les deux grands types d’adoucisseurs disponibles sur le marché.

  • Les adoucisseurs d’eau à résine sont de loin les plus répandus sur le marché et dans les foyers.
    Ils fonctionnent, comme leur nom l’indique, grâce à une résine, contenue dans l’adoucisseur, sur laquelle sont fixés des ions sodium.

    Lorsque l’eau courante, chargée en ions calcium dus au calcaire, passe au travers de la résine, il se produit un échange de ces ions calcium contre un équivalent d’ions sodium.

    Les ions calcium sont emprisonnés dans la résine, alors que les ions sodium se retrouvent dans l’eau, diminuant ainsi sa dureté.

  • Les adoucisseurs au CO2 fonctionnent quant à eux par injection de C02 dans l’eau courante, de façon proportionnelle au débit.


    Au contact de l’eau, les ions calcium se transforment en carbonates, plus solubles et plus digestes, diminuant ainsi la dureté de l’eau.

    Ce type d’adoucisseur n’est pas encore très répandu mais pourrait vite former la nouvelle génération des adoucisseurs d’eau, car contrairement à l’adoucisseur à résine, il ne génère pas d’ions sodium dans l’eau.

Type de vanne

Le type de vanne dont est équipé l’adoucisseur à résine est un point important à aborder dans la gestion de l’adoucissement de l’eau, car c’est elle qui va commander la régénération de la résine.

En effet l’adoucisseur à résine dispose pour son fonctionnement d’une résine chargée en ions sodium, comme nous venons de le voir. Or au fur et à mesure des passages d’eau au travers de la résine, les ions sodium fixés à la résine s’épuisent, il convient alors de régénérer la résine en ions sodium.

Il existe pour cela deux types de vannes pour les adoucisseurs à résine :

  • Les vannes à programmateur chronométrique disposent d’une minuterie (automatique ou réglable) qui se déclenche à intervalles réguliers de temps pour régénérer la résine, quelque soit la consommation d’eau.

    Ce type de vanne équipe généralement les adoucisseurs les moins chers, car ce système n’est pas très sophistiqué. Ils présentent l’inconvénient de ne pas prendre en compte la consommation d’eau, et donc d’éventuellement régénérer la résine pour rien.

  • Les vannes à programmateur volumétrique équipent les adoucisseurs plus haut de gamme. Ils permettent de mettre en route la régénération de la résine seulement lorsque toute l’eau pouvant être adoucie a été consommée.

    La régénération se fait donc en fonction du volume d’eau passée au travers de la résine, et sur certains modèles on peut voir le volume d’eau restant à adoucir.

NB : Certains modèles, généralement haut de gamme, sont dotés d’une vanne à la fois chronométrique et volumétrique, appelée volumétrique anticipée, pour une gestion optimale de l’eau adoucie.

Modes de fonctionnement

Les adoucisseurs d’eau fonctionnent suivant plusieurs modes, selon les modèles :

  • Les adoucisseurs manuels nécessitent une surveillance très régulière du taux de dureté de l’eau et de la régénération de la résine.
    Ils sont donc plus contraignants à utiliser, nous ne les recommandons donc qu’aux personnes qui ont le temps et qui s’y connaissent !
  • Les adoucisseurs automatiques procèdent à l’évaluation et à la régénération de la résine de façon automatique. Avec eux vous serez tranquille ! Ce sont d’ailleurs les plus répandus sur le marché.
  • Les adoucisseurs semi-automatiques gèrent tout le fonctionnement automatiquement, sauf le processus de régénération de la résine.
  • Les adoucisseurs à capteur de dureté détectent automatiquement la dureté de l’eau et ajustent ainsi l’adoucissement. Ce sont des appareils autonomes et fiables, pour une eau bien adoucie.
  • Les adoucisseurs périphériques sont quant à eux réservés à un usage professionnel.

Raccordement et installation

Si vous n’êtes pas bricoleur, mieux vaut faire directement appel à un professionnel du traitement de l’eau, car l’installation d’un adoucisseur d’eau est assez technique.

L’installation se fait généralement au niveau de l’arrivée d’eau principale si celle-ci répond à certaines obligations : pas de risque de gel, d’inondation, abritée des rayons du soleil, température propice…

Pour fonctionner correctement l’adoucisseur d’eau à besoin d’une prise de courant 230 V avec terre, ainsi que d’un orifice d’évacuation d’égout à proximité.

Enfin, certains accessoires sont appréciables s’ils sont fournis avec l’adoucisseur :

  • Le filtre de protection en amont, qui permet de retenir les impuretés éventuelles présentes dans l’eau. Ce pré-filtre est d’ailleurs indispensable si l’eau d’alimentation vient d’un puits.
  • Un By-pass permet de shunter l’adoucisseur en cas de panne de courant.

Fonctionnalités

Certains adoucisseurs sont dotés de fonctionnalités intéressantes :

  • La désinfection automatique de l’eau entrante permet, en plus de débarrasser l’eau du calcaire, de la filtrer en enlevant les particules indésirables. Ce processus astucieux rend votre eau plus pure.
  • Le compteur de consommation permet de voir en temps réel la consommation d’eau, pour prévoir la recharge en sel de l’adoucisseur ou la régénération de la résine.
  • Une alarme équipe certains adoucisseurs, en cas d’anomalie ou de nécessité de recharge en sel.

Entretien

Un entretien régulier de l’adoucisseur d’eau est nécessaire à son bon fonctionnement.

  • L’alimentation en sel est primordiale, car c’est les ions sodium contenus dans le sel qui vont procéder à l’échange sur la résine. Il faut donc régulièrement vérifier le niveau de sel restant dans l’adoucisseur, environ une fois par mois. Ce niveau de sel doit être au minimum à 1/3 de la hauteur du bac.
    Lorsque votre bac à sel est vide, profitez-en pour le laver à l’eau douce !
  • La vérification de la dureté de l’eau, en amont et en aval de l’adoucisseur à l’aide d’un kit TH que l’on trouve facilement dans le commerce. Une variation trop importante doit amener à une vérification des réglages de l’adoucisseur.
  • Le changement de la cartouche du pré-filtre doit être effectuée régulièrement, dépendamment des modèles et des fabricants.
  • Le nettoyage des résines doit être réalisé tous les 6 mois environ, à l’aide d’un produit spécial et selon les recommandations du fournisseur.
    Cette opération doit également être réalisée en cas de non-utilisation prolongée de l’adoucisseur.

Conclusion

L’adoucisseur d’eau est un appareil relativement complexe et sophistiqué, et on ne s’en rend vraiment compte que lorsque l’on se penche sur la question !

Nous espérons que ce guide d’achat adoucisseur d’eau a répondu à certaines voire toutes vos questions, et que vous y voyez désormais plus clair dans votre futur achat.

Bonne continuation sur Mon-Adoucisseur-D’eau !

Pressé(e) ? Voici les produits les mieux notés, en septembre 2017 :
1. Fleck – Nevada 30 : la crème de la crème !
2. Water2buy – AS800 : le meilleur rapport qualité / prix
3. Water2buy – AS200 : une entrée de gamme très efficace !